30.000? C’est la honte!

30.000? C’est la honte!

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

30.000? C’est la honte! Il en faut 300.000 mobilisons-nous !

:: Quand SOS RACISME copie le style identitaire : c’est la honte ! ::

Il fut un temps où SOS RACISME faisait la pluie et le beau temps dans les médias et le show-bizz, manipulant l’opinion et les immigrés à sa guise. C’était le bon vieux temps des années 80, où le petit badge avec la main jaune était à la mode. Mais tout cela c’était avant la condamnation pour recel d’abus de biens sociaux d’Harlem Désir, les faux témoignages du procès de Vauvert, ou encore les montres de Julien Dray. C’était aussi avant que des immigrés, ou fils d’immigrés, eux-mêmes dénoncent SOS RACISME comme les rappeurs de La Rumeur, Eric Zemmour ou encore Dieudonné. C’était surtout avant que la réalité fasse voler en éclats le mythe de la société multiraciale pour la montrer désormais sous son vrai visage : celui d’une société multiraciste !

Il y a quelques semaines, le groupuscule europhobe lançait pourtant une nouvelle campagne. Intitulée « 30 000 expulsions c’est la honte » (www.c-est-la-honte.com) celle-ci entend dénoncer les reconduites à la frontière d’immigrés clandestins. On voit d’ailleurs le chemin parcouru par les « antiracistes », passés de la défense des « Français d’origine immigrée » à la défense des immigrés entrés illégalement en France !

Mais le plus intéressant dans tout cela c’est le visuel choisi par l’association. En effet il rappelle très fortement celui employé par les Jeunesses Identitaires dans leurs autocollants et affiches depuis six ans. Jaune et noir, police d’écriture Impact, silhouettes noires ; tout dans le visuel de la campagne de SOS RACISME rappelle des autocollants comme « Face à la racaille tu n’es plus seul » ou encore « Ni voilée, ni violée : touche pas à ma sœur ». Ainsi SOS RACISME se retrouve à copier le style d’un mouvement dont la première affiche titrait « Immigration-invasion : la jeunesse européenne dit non ! ». Pour le coup, c’est vraiment la honte !

Les Identitaires se devaient néanmoins d’apporter une réponse à ce plagiat. Ainsi a été créé le collectif « 30 000 expulsions c’est la honte : il en faut 300 000 » dont vous pouvez consulter le manifeste et ses premier signataires sur le site www.c-est-la-honte.info

texte de Augustin

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr