L’Île Barbe : druides, moines et promeneurs

L’Île Barbe : druides, moines et promeneurs

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

L’Île Barbe se situe au milieu de la Saône dans le 9ème arrondissement lyonnais, plus précisément dans le quartier de Saint-Rambert-l’Île-Barbe. Son nom provient du latin « insula Barbara » qui signifie l’ile sauvage, nom donné en raison de sa tardive occupation mais aussi de la présence de druides avant l’ère chrétienne se livrant à des sacrifices humains.

sdfgsdL’Île accueille au Vème siècle le premier monastère de la région lyonnaise mais aussi un des premiers de Gaulle, il fut doté d’une importante bibliothèque donné par Charlemagne. Pillé à de nombreuses reprises lors des invasions il fut redressé par la volonté des évêques lyonnais.

Elle connait sont âge d’or au IXème siècle sous l’ordre bénédictin et accueille une communauté d’une centaine de moines qui lui apporteront son rayonnement et sa puissance. En effet elle conserve de nombreuses possessions dans les régions alentours : terres, églises, chapelles et prieurés dans le Forez, le Dauphiné, la Bresse, les Alpes ou encore la Provence, mais elle est aussi un haut lieu de pèlerinage et d’influence spirituelle en raison de l’importance de ses reliques.

Elle perdra de son importance en raison d’un patrimoine mal géré mais aussi de la diminution du nombres de moines. Elle achève son déclin en 1526, dévastée par les troupes protestantes. Après la Révolution, les bâtiments claustraux sont cédés à des fins de carrière de pierre. En 1827 un pont suspendu est construit et permet de relier l’ile aux deux berges de la Saône.

L’église toujours debout aujourd’hui est un des vestiges de l’ile qui comptait un mur d’enceinte et plusieurs églises médiévales mais aussi deux ports qui permettaient de rejoindre l’ile, l’un pour les pèlerins, l’autre pour les moines.

Le site est un d’une importance majeure sur le plan historique mais aussi archéologique et esthétique. Malheureusement il est aujourd’hui menacé de disparaitre faute d’entretien et d’attention. L’ile est aujourd’hui classée et protégée en raison de la beauté de son environnement.

Elle est devenue le rendez-vous des promeneurs lyonnais qui cherchent le calme et la nature.

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr