Prémices de la Reconquista

Prémices de la Reconquista

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

Charles Martel et les prémices de la Reconquista !

L’occupation de l’Espagne par les musulmans s’étend sur une période de 8 siècles (de 711 à 1492). L’un des premiers personnage qui incarne l’esprit de la Reconquista est Charles MARTEL, qui stoppa l’avancée musulmane à la bataille de Poitiers en 732.
Après avoir conquis l’Espagne et la Septimanie très rapidement, les Berbères islamisés mènent des expéditions ponctuelles en Gaule pour s’emparer de butin. Après une punition infligée à une division d’un seigneur Maure, par l’armée Maure elle-même (conflit « interne »), les Berbères s’introduisent dans les terres franques….
Abd el Rahman (le chef de l’armée musulmane), marche sur Poitiers, pille et incendie l’abbaye Saint Hilaire. Il se dirige ensuite vers Tours, dans l’intention de piller l’abbaye Saint Martin-de-Tours. Cependant, Charles Martel, marche vers Tours après avoir réuni une armée de fantassins francs. Pour les historiens chrétiens, c’est pour défendre le sanctuaire de Tours que Charles Martel entre en guerre, c’est pourquoi, à partir du XVIe siècle, cette bataille est aussi appelée bataille de Tours. Il décide d’attendre que les Sarrasins soient lourdement chargés de butin pour les attaquer.
Après une semaine ponctuée d’escarmouches, puis de deux jours de rude bataille, l’armée de Charles prend le meilleur sur l’armée Berbère. La victoire serait en grande partie attribuée à la robustesse des lignes de défense franques, qui auraient résisté à la charge de la cavalerie adverse. Ces lignes de défense, étaient simplement constituées d’hommes forts et de leurs boucliers. Charles fut alors acclamé sous le nom de Martel : « marteau des infidèles »

Cette défaite correspond à la fin de l’avancée musulmane en occident, elle sera suivie par plusieurs victoires de Martel contre les Maures notamment en Provence et dans la vallée du Rhône.

Bien que la portée de la victoire de Charles Martel soit remise en questions par certains historiens, il n’en reste pas moins que cet événement est un symbole de l’insoumission des peuples autochtones de l’époque, face à l’envahisseur musulmans.
Cette victoire n’a pas suffit à repousser les Maures d’Europe, puisque c’est seulement en 1492 (7 siècles de domination !!!) que s’achèvera la Reconquista, par les Rois (très) Catholiques espagnols.

REBEYNE invite tous les lyonnais, tous les français et tous les européens à faire face à l’islamisation grandissante de notre ville, de notre pays, de notre continent. Si il faut des slogans sensationnels pour réagir, dites vous que « chacun de nous est le dernier de européens… »

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr