Les persécutions des chrétiens en terre d’Islam

Les persécutions des chrétiens en terre d’Islam

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

PARIS (NOVOpress) – A l’heure où le gouvernement français offre nombres d’avantages aux musulmans de France, mosquées, discrimination positive, qu’en est-il des relations entre chrétiens et musulmans au Moyen Orient ?

Les chrétiens d’Orient,
autrefois encore 20%, ne représentent plus que 2% de la population. Plusieurs raisons expliquent cela : le taux de natalité bien supérieur de la communauté musulmane et les persécutions répétées envers les chrétiens qui pour beaucoup d’entre eux sont voués soit à l’exil, soit à la conversion à l’Islam.

En Irak, pays où les libertés des chrétiens du temps de Saddam Hussein étaient déjà restreintes, la guerre a accentué l’exode de ces populations conduisant le pays à une véritable “purification ethnique”. Le pays est livré au pillage des biens matériels et au saccage des édifices religieux (photo, attentat par une voiture piégée contre une église en Irak). Ce sont des milices qui protègent les villages chrétiens. Un quart des chrétiens depuis 1980 a déjà pris le chemin de l’exil.

En Egypte, les chrétiens sont mis à l’écart de la société, n’ont pas accès à certaines professions et aux postes décisionnaires. La situation est telle que certains se convertissent à l’Islam pour avoir la paix, pour aller à l’université, pour trouver un travail ou un logement. Suite à la menace de la grippe porcine, le gouvernement égyptien a procédé à l’abattage de plusieurs centaines de milliers de cochons, et ce, sans aucune compensation aux éleveurs, des chrétiens évidemment, le porc étant considéré comme le diable pour les musulmans. Que vont devenir ces populations, déjà très pauvres, privées de leurs ressources ? Le virus H1N1 sert de prétexte aux autorités pour éradiquer un animal considéré comme impur aux musulmans.

Ces faits, oubliés des médias français, posent la question de la situation française. Certaines banlieues sont de plus en plus islamisées et on observe le même mouvement d’exode des populations dites de souche française vers des zones plus tranquilles. Dans certains quartiers les musulmans sont à présent majoritaires, et les seuls français de souche qui restent, pour des raisons financières, sont victimes eux aussi de persécutions que ce soit dans les immeubles, dans la rue ou même à l’école.

Qu’arrivera-t-il en 2050 quand, avec l’immigration et leur taux élevé de natalité, les musulmans seront majoritaires en France ?

illustration : police du monde parodique

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr