Etienne Tête s’attaque à Rebeyne!

Etienne Tête s’attaque à Rebeyne!

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

C’est une bien curieuse façon de répondre à l’insécurité quotidienne dans laquelle vivent lyonnaises et lyonnais :
Le conseiller municipal et régional membre des « Verts » Etienne Tête, bien connu pour ses croisades procédurières et médiatiques, a décidé de partir en guerre contre les identitaires lyonnais. Dans sa ligne de mire « tout affichage sauvage » relevant de notre mouvement « Rebeyne! ». L’élu écologiste plein de zèle a été jusqu’à envoyer un courrier à Gérard Collomb pour donner « des indications aux services compétents et de police ». L’objet de son courroux est notre campagne d’affichage « Zone anti-racaille ».

Il semblerait qu’Etienne Tête fasse partie de ces nombreux fonctionnaires qui préfèrent s’attaquer à ceux qui dénoncent « la racaille » plutôt qu’aux vrais voyous des halls d’immeubles ou de nos assemblées. C’est le vieil adage voulant que l’on préfère casser le thermomètre plutôt que s’attaquer à la maladie.

Il y a une trentaine d’années Alexandre Soljenitsyne dans son discours « Le déclin du courage , Discours de Harvard, 1978 » avait très bien décrit ces fonctionnaires : « Ce déclin du courage, qui semble aller ici ou là jusqu’à la perte de toute trace de virilité, se trouve souligné avec une ironie particulière dans les cas où les mêmes fonctionnaires sont pris d’un accès subit de vaillance et d’intransigeance – à l’égard de gouvernements sans force, de pays faibles que personne ne soutient ou de courant condamnés par tous et manifestement hors d’état de rendre un seul coup. (…) Faut-il rappeler que le déclin du courage a toujours été considéré comme le signe avant-coureur de la fin ? »

Etienne Tête illustre parfaitement ce déclin du courage de notre classe dirigeante. L’appel à l’interdiction d’utiliser le blason de la ville de Lyon est purement démagogique. C’est la raison pour laquelle nous proposons à Etienne Tête un débat public au cours duquel il pourrait notamment nous expliquer en quoi nos idées méritent d’être censurées.

=> Regarder la vidéo du journal télévisé de France 3
=> Lire l’article du Progrès
=> Consulter l’article de fdesouche.com
=> Lire l’article de Novopress
=> Consulter l’article de Rebelles.info
=> Revoir l’article sur le lancement de la campagne

collage13

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr