Lyon, mon beau Lyon…

Lyon, mon beau Lyon…

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

tyo

De l’antique cité l’étendard se déploie,
Balancé dans les airs, brillant de pourpre et d or ;
Acclamé par la foule avec des chants de joie
Ne semble t il pas prendre un radieux essor ? …

Place au lion altier, ce glorieux symbole
Dont le royal aspect fait frissonner d orgueil ;
On a vu les rayons de sa fauve auréolé
Resplendir dans les jours de triomphe ou de deuil.

dfq

Hourrah pour le lion, fier souverain du Rhône,
Qui de sa noble image embellit un blason ,

Et fort d une grandeur qui n irrite personne ,
Fait admirer à tous son magique écusson.
Dans les siècles lointains, dans le courant des âges,

Partout on le retrouve eu suzerain vainqueur ;
S il est calme parfois, il brave les orages,
Plaçant toujours bien haut son éclatant honneur.

llm

Hourrah pour le lion, fier souverain du Rhône,
Qui de sa noble image embellit un blason ,
Et fort d une grandeur qui n irrite personne ,
Fait admirer à tous son magique écusson.


Dans les siècles lointains, dans le courant des âges,
Partout on le retrouve eu suzerain vainqueur ;
S il est calme parfois, il brave les orages,
Plaçant toujours bien haut son éclatant honneur.

1000

Jadis on célébrait les empereurs de Rome
Ici même, où le sang des martyrs a coulé…
Où sont ils ? Dieu les a brisés comme un seul homme.


Lugdunum est debout, à la gloire appelé !
Le lion de Venise a mordu la poussière,
La mer ne reçoit plus l’anneau du fiancé ;
Mais notre beau lion à l’ardente crinière,
Ne pourra voir jamais son prestige effacé !

4547

Silence ! un cri sinistre a retenti dans l’ombre…
L ouragan a passé sur le trône des rois…
On frémit on se cache… un navire qui sombre
Entend moins de sanglots, moins de mourantes voix.


Ah ! le lion du Rhône est énergique encore,
Un siège de dix ans ne le domptera pas ;
Il ne s incline point devant ceux qu’il abhorre,
Et Commune-Affranchie est grande en ses combats.

41

Mais la Paix ! elle est douce et chère à l’industrie ;
Lion majestueux, tu la chéris encore.


La Paix ! c’est le bonheur de ma belle patrie,
Une Paix glorieuse avec des ailes d’or !


Du commerce et des arts elle est la protectrice ;
La Paix sait façonner la soie et le velours,
Faire entrer, doux rivaux les artistes en lice ;
Créer de jeunes fleurs et sourire aux Amours.

1000

Tu peux unir ton nom à de sublimes choses,
Lion, tu vas l’égal de l’aigle roi des airs ;
Lorsqu’au sein des honneurs, un instant tu reposes,
Tu ne dors que d un œil, comme au fond des déserts.


Tu rêves au commerce, à la gloire, à la France,
L avenir est à toi fier, amant de Lyon !
Puisse mon beau pays, bercé par l’espérance,
S’enorgueillir toujours de son noble lion !

sdfqz

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr