Parrainages de clandestins : Mairie et médias complices !

Parrainages de clandestins : Mairie et médias complices !

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

« Une cinquantaine de personnes étaient présentes mercredi dans la salle des mariages de la mairie du 3ème arrondissement de Lyon, pour assister à la cérémonie de parrainage républicain qui concernait sept enfants âgés de 3 à 16 ans. Bien qu’elle n’ait pas de valeur juridique, cette cérémonie a l’avantage d’apporter un soutien aux familles en situation irrégulière. Ces dernières doivent répondre à deux critères : elles doivent démontrer une volonté de travailler, et les enfants doivent être scolarisés. Ce sont ainsi 43 mineurs qui ont été parrainés depuis 2006. L’un des parrain ou marraine est élu à la mairie, l’autre appartient à l’entourage des enfants. Pour le premier adjoint, Jérôme Maleski, qui a présidé la cérémonie : « On sent toujours une émotion chez les familles et les personnes qui sont prêtes à les accompagner dans leur vie de citoyen français ». Un avis que partage Arnaud Benhamou, adjoint délégué à la jeunesse. « En devenant le parrain de cette petite fille de cinq ans, je me suis engagé à rester à ses côtés quoiqu’il arrive ». Cette initiative a permis à l’aboutissement de plusieurs dossiers de demande de naturalisation. »

source : Le Progrés via Novopress.

Vous pouvez d’ailleurs remarquer que Le Progrès utilise le terme « sans papiers » (terme imposé par l’extrême gauche et les immigrationistes), en lieu et place du terme légal : clandestins.

De cette manière, Le Progrès montre aux lyonnais toute sa partialité dans cette affaire. Une fois de plus.

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr