bibliotheque du 4ème: Gérard Collomb intervient et ré-ouvre l’exposition défendant les clandestins délinquants malgré notre mobilisation

bibliotheque du 4ème: Gérard Collomb intervient et ré-ouvre l’exposition défendant les clandestins délinquants malgré notre mobilisation

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr


- COMMUNIQUE DE REBEYNE -
les jeunes identitaires lyonnais

Suite à l’annonce de la ré-ouverture de l’exposition photo ainsi que du faux débat entre gens convaincus concernant les clandestins à la bibliothèque du quatrième arrondissement de Lyon grâce à l’intervention de Gérard Collomb, la notion de neutralité politique qui incombe à un établissement public a été sérieusement remise en cause. Selon un militant de Rebeyne! présent sur place lors du vernissage il y a quelques minutes, le directeur des bibliothèques de Lyon aurait expliqué qu’il « n’était pas du tout neutre dans cette affaire », c’est à dire qu’il soutenait clairement l’orientation politique de l’événement.

Les lyonnais auront certainement remarqué le rôle encore décisif du maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb, qui a su user de sa position dominante pour autoriser cette manifestation en faveur des délinquants présents illégalement sur notre sol.
Après avoir accueilli la fin du ramadan en grande pompe à l’hôtel de ville, le maire n’hésite pas à protéger des associations pro-clandestins telles que le Réseau Education Sans Frontières (RESF) qui soutiennent des personnes vivant dans l’illégalité en France.

On remarquera l’astuce utilisée pour calmer le mécontentement des citoyens lyonnais : annoncer l’annulation, puis autoriser l’évènement quelques heures avant. Les plaintes ont été pourtant cent fois plus nombreuses que les visiteurs présents lors du vernissage.

Les bibliothèques lyonnaises sont donc devenues de véritables lieux de propagande. Cette « rentrée avec ou sans papiers » en témoigne, ainsi que la mise en place d’une tente berbère pour apprendre l’arabe dans la bibliothèque du 1er arrondissement. Tout ceci est possible grâce à la bienveillance des mairies, du maire de Lyon et bien sûr de l’argent du contribuable.

Une question s’impose désormais : si Gérard Collomb use de son temps et de son pouvoir pour épauler des clandestins, que fait il de concret pour les lyonnais, les vrais ?

Rebeyne! remercie donc toutes celles et ceux qui se sont mobilisés ces dernières 48h à Lyon et dans toute la France. Nous avons obtenu une petite victoire face au système médiatico-politique, preuve qu’il n’est pas si solide qu’il en à l’air.
Il faut juste se donner la peine d’agir.

Rebeyne!
les jeunes identitaires lyonnais
www.lyonlemelhor.org

=> article papier dans le journal 20minutesdu vendredi 25 en page 3. (scan à venir)

=> article papier dans le journal LE PROGRES du vendredi 25 en page 12. (scan à venir)

=> l‘article du Progrés.fr

=> L’article de 20minutes.fr.

=> L’article de Fdesouche.com.

=> L’article de LyonCapitale.fr qui prend ouvertement position en faveur de l’exposition.

=> Les « journalistes » de LibéLyon donnent leur point de vue et en profitent pour diffamer les identitaires.

« Il y avait deux problèmes. Un problème de déséquilibre du débat. N’étaient invitées que des personnes qui défendaient la même position. Le second problème est lié à la présence de sans-papiers à ce débat. Est-ce qu’une bibliothèque peut réellement accueillir des personnes qui sont hors-la-loi et pour qui être là peut représenter un risque ? » Dominique Bolliet. Maire du 4ème arrondissement.

Une exposition intitulée « La rentrée avec ou sans papiers » se tiendra à partir du 24 septembre à la bibliothèque du quatrième arrondissement de Lyon, avec la participation de RESF. Les jeunes identitaires lyonnais de Rebeyne! s’indigne de cette collaboration entre un établissement public et une organisation d’extrême gauche soutenant des délinquants en situations irrégulière.

Cet évènement nous pousse tout d’abord à nous interroger sur le rôle de cette bibliothèque municipale. Nous sommes en effet bien loin de l’idée de neutralité politique que le citoyen lambda peut se faire d’un établissement public, quand on affiche une exposition de photos défendant les clandestins et que l’on organise des conférences et des projections appelant au soutien des immigrés illégaux.
Or Non seulement cette exposition à une orientation politique assumé mais en plus elle est illégale puisqu’elle incite à l’aide de l’immigration irrégulière. En effet si les responsables de cette bibliothèque l’on apparemment oublié, la loi française punit de 5 ans d’emprisonnement et de 30.000€ d’amende « Toute personne qui aura, par aide directe ou indirecte, facilité ou tenté de faciliter l’entrée, la circulation ou le séjour irréguliers, d’un étranger en France ».
Enfin nous rappelons que chaque année des centaines d’immigrés clandestins meurent noyés en tentant de rejoindre l’Europe avec le soutien des mafias. RESF est donc l’un des responsables de cette tragédie puisque son action provoque un appel d’air criminel.

Rebeyne! va donc se mobiliser et rappeler à son devoir la mairie du 4ème arrondissement et les responsables de la bibliothèque. Nous vous invitons à soutenir et à participer à cette mobilisation en faisant poliment part de votre indignation par mail, courrier, fax, ou téléphone.

Mairie du 4è arrondissement
133 Boulevard de la Croix Rousse
69004 Lyon
Tel : 04 72 98 23 50
Fax : 04 72 98 23 57
mairie4@ly​on.fr
dominique.bolliet@rhone.fr

Bibliothèque

12 rue de Cuire
69004 Lyon
Tél. 04.72.10.65.41
Mail: adul4arr@bm-lyon.fr

=> Ajout :
Suite à la mobilisation, les responsables de la bibliothèque reconnaissent leur erreur et semblent revenir sur leur position, comme l’illustre cet enregistrement audio :
[MEDIA not found]

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr