Ils nous ont trahis !

Ils nous ont trahis !

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

Que les choses soient bien claires dès le début, le but de mon article n’est pas de pleurnicher, ou d’agiter des petits mots simplement pour dénoncer un système pourri et des politiciens corrompus. En effet, que ces derniers s’empiffrent pendant que nous autres ramassons les miettes n’est pas nouveau, et je pense qu’il n’a pas fallu attendre que vous connaissiez les Identitaires pour comprendre cela.

Non, ici au travers de ces lignes je veux dénoncer autre chose, dénoncer non pas pour le plaisir d’une fois encore critiquer, mais afin de faire naître en vous une juste envie de lutter et de combattre.

Chaque jour que Dieu fait, je vois la situation s’empirer : les employés sont mis à la porte, les usines sont délocalisées, les taxes et impôts augmentent, l’insécurité et la violence sont omniprésentes dans les milieux scolaires, les transports, les rues . . . l’immigration et l’islamisation ne font que progresser pendant que nos églises se vident. . .

Il serait faux et bien trop facile de rendre le système politique responsable de tous les maux de la société Française. Néanmoins nous ne pouvons que constater l’inefficacité des « mesures » prisent par notre cher gouvernement. Ce Gouvernement Sarkozy qui a misé sur des thèmes comme l’insécurité, le pouvoir d’achat, l’emploi, la lutte contre l’immigration, la non intégration de la Turquie dans l’UE  pour arriver au pouvoir en 2007.

Et aujourd’hui, où en sommes nous ? Oui
les promesses ne sont pas tenues, rien de surprenant.

Mais ce qui me révolte, c’est l’indifférence du gouvernement face à la décadence de notre société. C’est même plus que de l’indifférence car ils sont souvent les instigateurs des vices et dangers que subissent le peuple Français.
Qu’ils soient de gauche ou de droite, ils sont les chefs et soldats de la mondialisation qui tente de nous supprimer. Il me vient rapidement à l’esprit un passage du texte «La Patrie trahie par la République » de Jean Raspail : « Ce que je ne parviens pas à comprendre et qui me plonge dans un abîme de perplexité navrée, c’est pourquoi et comment tant de Français avertis et tant d’hommes politiques français concourent sciemment, méthodiquement, je n’ose dire cyniquement, à l’immolation d’une certaine France (évitons le qualificatif d’éternelle qui révulse les belles consciences) sur l’autel de l’humanisme utopique exacerbé. Je me pose la même question à propos de toutes ces associations omniprésentes de droits à ceci, de droits à cela, et toutes ces ligues, ces sociétés de pensée, ces officines subventionnées, ces réseaux de manipulateurs infiltrés dans tous les rouages de l’Etat (éducation, magistrature, partis politiques, syndicats, etc.), ces pétitionnaires innombrables, ces médias correctement consensuels et tous ces «intelligents» qui jour après jour et impunément inoculent leur substance anesthésiante dans l’organisme encore sain de la nation française. »

Notre premier devoir c’est de rappeler à notre gouvernement que nous existons et que nous ne voulons plus voir nos sœurs violées et nos identités disparaître.
Nous autres étudiants, chômeurs, artisans, cadres mais avant tout lyonnais français et européens, nous devons nous relever et mettre une torgnole aux représentants de ce système pourri qui chaque jour veut nous réduire pour mieux régner.

Je conclurai par un passage d’un chant des Canuts :
« Mais notre règne arrivera Quand votre règne finira. »

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr