Le génocide des hommes enracinés !

Le génocide des hommes enracinés !

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

Depuis de nombreux siècles, deux modes de vie s’opposent totalement. L’Homme enraciné et le nomade.
L’enracinement va reposer sur la différence, la mémoire et le respect de l’ordre établi depuis des siècles, de plus ce mode de vie tend à maintenir l’Homme dans ses traditions, sa culture et ses terres.
A l’inverse, le nomadisme opte pour un monde sans frontières, dans lequel, le métissage, la consommation et l’argent seraient le socle de la société.
Dans cette conception du monde nomade, nous retrouvons principalement les valeurs suivantes : le cosmopolitisme, le capitalisme et l’antiracisme qui n’ont qu’un seul but, la construction d’un gouvernement mondial, visant à déraciner l’Homme et à uniformiser la planète. Dépourvu d’identité, la consommation sera la seule liberté. Pour arriver à son objectif final, cette idéologie bénéficie de toutes les caisses de résonance culturelles, médiatiques, judiciaires ou encore universitaires.
Pour faire simple, pour définir la personnalité du nomade, une citation d’Oscar Wilde me semble convenir parfaitement :  » C’est quelqu’un qui connaît le prix de tout et la valeur de rien ».
Bien qu’ils se revendiquent écologistes, ils sont les précurseurs de la destruction de la planète, un des principes de base de l’idéologie nomade est tout ce qui est consommé, doit être produit de l’autre côté du globe. Je vous laisse imaginer, la pollution engendrée par ces milliers de cargos et avions qui chaque jours parcourent le monde entier.
Cette société souhaite détruire l’Homme enraciné, afin de le métisser et donc de faire disparaître toute forme de diversité.
Il est temps de rappeler aux pseudos donneurs de leçons qu’on ne changera peut être pas le monde, mais que dans tous les cas, le monde ne changera pas les Hommes libres et fiers.

Nous sommes la résistance du génocide de l’Homme enraciné. Lève la tête, serre les poings, et rejoins nous !

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr