Haute barbarie !

Haute barbarie !

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

Lynchages, viols, coups de couteau… La France serait-elle en train de basculer dans un climat d’insécurité aussi dramatique que dans certains pays en voie de développement ? En tous cas, tous les ingrédients sont réunis: zone de non droit désertée par la puissance publique, ghettos ethniques, agressions pour une cigarette, viols collectifs etc…

Dans les dix derniers jours, deux agressions graves ont été recensées, combien y en a t-il eu réellement ?

Certains témoignages font froid dans le dos, la police ne se donnerait même plus la peine de donner suite aux histoires de ce genre, quand bien même les agresseurs sont connus des services de police. A l’heure où la société est contrôlée de toute part, que le citoyen lambda craint les policiers qui se trouvent (de plus en plus nombreux) cachés sur le bord des routes, la jeunesse  française est vulgairement lynchée par « les chances pour la France », par le « trésor de la diversité ».

La première victime est le jeune Martin, qui a été submergé par un véritable raz de marrée de violence, avec arme blanche. Sa faute ?  Il a refusé de donner une cigarette à l’un des agresseurs… La violence inouïe dont il a été victime, et surtout le lieu (en plein centre ville de Grenoble) ont permis la médiatisation de l’affaire. Qu’en est-il des dizaines d’agressions gratuites chaque samedi soir en France ?

La seconde agression a eu lieu à Toulouse. Un jeune couple d’une vingtaine d’années a été pris à partie par quatre « jeunes » (notez les guillemets). Le jeune homme a été frappé et maîtrisé par deux de ses agresseurs, pendant que sa petite amie s’est faite violer, à deux reprises… Il parait évident que la vie de cette jeune fille ne sera plus jamais la même après cet acte de haute barbarie. Voilà le sort qui attend les jeunes filles de notre peuple, voilà le futur de la France.

Même si parfois, nous assumons entièrement notre rôle de Cassandre, et que la masse médias se contente de nous classifier à « l’extrême droite », nous savons que notre  campagne « zone anti racaille » a du sens pour les lyonnais. Se dresser contre la racaille, est devenu suspect, car réactionnaire. Qu’en sera t-il lorsque cela deviendra un choix pour survivre ?

Rebeyne ! apporte son soutien aux victimes des agressions dernièrement médiatisées.

De leur coté les Maquisards se mobilisent :

::::: COMMUNIQUE OFFICIEL des Maquisards :::::

Un jeune homme de notre peuple était ce matin encore entre la vie et la mort. Martin, 24 ans, a été battu, lynché et poignardé devant les yeux de sa petite amie vendredi 09 avril 2010 en plein centre de Grenoble. Les deux amis qui les accompagnaient n’ont rien pu faire face à 15 « jeunes » venus des cités chaudes du sud grenoblois pour casser du Blanc.

Ces agressions régulières dont les victimes sont presque exclusivement Européennes augmentent dangereusement sur toute la région grenobloise. Le centre ville est systématiquement occupé par des bandes ethniques arrogantes qui n’attendent qu’un prétexte pour lyncher de l’autochtone. Il est affligeant de voir notre terre de résistance conquise et soumise à des racailles de banlieues. Nos ancêtres se seraient-ils battu jusqu’au fin fond des grottes du Vercors il y a de cela 60 ans pour que nous ne puissions sortir en toute liberté aujourd’hui ? Nous n’osons le croire.

Il est temps que Grenoble retrouve sa grandeur passée dans la lutte contre l’occupant ! Combien d’autre Martin devront encore tomber pour que notre peuple réagisse unanimement ?

Les Maquisards, jeunes Identitaires du Dauphiné, expriment tout leur soutien à la victime ainsi qu’à sa famille. Nous lançons un appel à tous les jeunes dauphinois qui veulent redevenir maîtres chez eux à nous rejoindre ! Seule la force du clan permet de s’opposer aux bandes.

Les Maquisards

www.maquisards.com

contact@maquisards.com

La vidéo de Novopress :

Martin à Grenoble: victime de la haine ordinaire
envoyé par SamGamegid. – L’actualité du moment en vidéo.

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr