Les yeux grands fermés

Les yeux grands fermés

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

Les yeux grands fermés – Michèle Tribalat

Michèle Tribalat est démographe et directrice de recherches à l’Institut national d’études démographiques (INED). Elle publie récemment un livre qui aborde le thème de l’immigration en France, qui s’intitule « Les yeux grands fermés », de manière très scientifique et posée. Les sentinelles anti racistes et bien pensantes de notre société ne sont pas arrivées à stigmatiser ou à passer sous silence ce livre très pertinent, qui se base sur l’analyse d’une démographe qui connaît le problème de l’intérieur, de par son poste à l’INED.

Pour l’auteur, l’apriori idéologique est à la base de tous les jugements qui sont portés par les médias, ou les politiciens fréquentables. Comme nous le savons tous, l’idéologie dominante (qui tend à s’effondrer) fait l’éloge de l’immigration de masse, du métissage, et de la (fausse) diversité. Cette idéologie a formaté le débat sur l’immigration depuis les années 80, en définissant le Bien et le Mal. Le Bien étant les partisans de l’immigration, et le Mal les septiques, que leurs arguments soient fondés ou non. Le Bien aurait fait le vide autour de lui, pour éradiquer toutes pensées qui se dirigent à contre courant de celui-ci.

L’auteur aborde également le rôle important des médias, qui sont la clef de cette définition du Bien et de l’éradication du Mal. Elle soutient le fait que ces derniers choisissent l’information qu’ils diffusent, tout cela dans le but de ne pas attirer l’attention de la « population » sur la réalité, qui n’est pas du tout la même que la réalité officielle. Michèle Tribalat compare ce phénomène aux pratiques des anciennes sociétés socialistes disparues.

De nombreux autres thèmes sont abordés dans cet ouvrage, qui est une munition intellectuelle précieuse dans notre combat contre l’immigration-invasion. A lire donc.

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr