Consommer local sur Lyon et sa région

Consommer local sur Lyon et sa région

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

Une association pour le maintien d’une agriculture paysanne(AMAP) est, en France, un partenariat de proximité entre un groupe de consommateurs et une ferme locale, débouchant sur un partage de récolte régulier (le plus souvent hebdomadaire) composée des produits de la ferme. L’AMAP est un contrat solidaire, basé sur un engagement financier des consommateurs, qui paient à l’avance la totalité de leur consommation sur une période définie (la « saison »). Ce système fonctionne donc sur le principe de la confiance et de la responsabilité du consommateur ; il représente une forme de « circuit court » de distribution.

Ce circuit court de distribution est l’outil idéal pour relocaliser sa consommation. Il permet au consommateur de faire travailler les paysans de sa région, ce qui représente un acte de solidarité fort, à l’heure de l’individualisme et des délocalisations. De plus, les AMAP fournissent des produits issus de l’agriculture biologique, ce qui n’est pas négligeable quand on observe la composition des aliments vendus en grandes surfaces. La confiance accordée par le consommateur au producteur, permet de ré-humaniser l’acte d’achat, et de rétablir un certain lien social. Ce concept a largement été promu dans les milieux alternatifs de gauches depuis des décennies. Il n’empêche qu’il reste un moyen efficace de lutter contre la mondialisation, et de relocaliser notre économie. Des préoccupations centrales pour les identitaires aujourd’hui.

En ce qui concerne la région, Il existe plusieurs AMAP répertoriées, une sort du lot de par sa présence importante, et son accessibilité dans toute la ville de Lyon, et sur les villes de Saint Etienne et Vienne. « Les Paniers de Martin » bénéficient en effet d’environ 17 points de distribution sur la ville de Lyon.

Vous les trouverez sur leur site, afin d’entamer la relocalisation de votre consommation.

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr