Scènes de guerillas urbaines à Lyon : quand la racaille envahit la Presqu’île

Scènes de guerillas urbaines à Lyon : quand la racaille envahit la Presqu’île

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

LYON (NOVOpress) – Lyon est en état de choc. Des bandes multiculturelles ont profité des manifestations lycéennes, contre le projet de réforme des retraites, pour mettre à feu et à sang les rues du centre-ville. Des automobiles, des poubelles, des camions, du mobilier urbain, ont été détruits, brûlés. De très nombreux commerces ont été attaqués. Devant l’ampleur de cette guérilla urbaine, le sénateur-maire de Lyon, Gérard Collomb, en déplacement en Asie, a annoncé sa décision de revenir en catastrophe dès mercredi matin dans sa ville.

Dans le quartier de la Croix-Rousse, dans le 1er, 7ème et le 8ème arrondissements, à Venissieux, Caluire,… les incidents se sont multipliés. A Lyon, comme dans le quartier de La Défense à Paris, les magasins Foot Locker, dont les articles sont très prisés par la racaille de banlieue, ont été visés par les émeutiers. Le CNIT était partiellement fermé par mesure de sécurité. Sous les pavés, la plage, rêvaient les soixante-huitards. En 2010, sous les pavés, la racaille ?

Best of vidéo des prestations offertes par la racaille Lyonnaise en Presqu’ile, ce Mardi 19 Octobre 2010.

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr