Afghanistan : la fontaine des Jacobins en sang

Afghanistan : la fontaine des Jacobins en sang

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

Communiqué du Bloc Identitaire Lyon

Ce 11 Novembre au matin, les Identitaires de Lyon ont déversé dans la fontaine de la place des Jacobins du colorant rouge sang (1) afin d’alerter nos compatriotes sur la réalité de la guerre en Afghanistan dans laquelle 3 850 de nos soldats sont engagés.

Cette action s’inscrit dans le cadre de l’opération nationale « Fontaines sanglantes » organisée en ce Jour du Souvenir dans une cinquantaine de villes par le Bloc Identitaire dans sa vaste campagne pour le retrait immédiat des troupes françaises d’Afghanistan.

« Fontaines sanglantes », car c’est dans l’eau, source de vie et proclamée comme telle par l’ONU pour sa « décennie internationale d’action 2005-2015 », que, symboliquement, nous avons voulu marquer notre dégoût de cet engagement criminel.

Cinquante villes, car déjà cinquante morts…

Les noces sanglantes de la France et de l’Otan sur le théâtre d’opérations Afghannes virent en effet au massacre et ont déjà coûté la vie à cinquante de nos soldats. Cinquante hommes jeunes, cinquante serviteurs de la France, qui sont morts pour des intérêts qui ne sont ni ceux de la France, ni ceux de l’Europe.

Les diplomates sont là pour commencer les guerres, dit-on, les soldats pour les finir. A condition que nos intérêts vitaux soient en jeu. Ce n’est pas le cas en Afghanistan. Contre tous ses engagements de campagne, Nicolas Sarkozy a renforcé l’engagement français dans le seul but d’accéder aux demandes méricaines. Car « c’est une guerre américaine », ainsi que l’a dit clairement le général Desportes, alors commandant du Collège interarmées de Défense (CID), dans Le Monde du 2 juillet dernier. Une guerre américaine qui renforce l’intégration de notre armée dans le dispositif impérialiste de l’Otan. Nicolas Sarkozy, ou l’homme qui crache sur la tombe de De Gaulle !

Le Bloc Identitaire l’a déjà dit : la « guerre contre le terrorisme » est un prétexte. Il y a huit ans presque jour pour jour, Kaboul, la capitale afghane, tombait aux mains des coalisés. Huit ans ! Depuis, seuls les intérêts géostratégiques et pétroliers américains et les manœuvres de « containment » de la Chine par les Etats-Unis, expliquent ce qui n’est rien d’autre qu’une guerre d’occupation. Une occupation qui ne fait qu’exacerber la détestation à notre égard.

Combattre l’islamisation, c’est un devoir. Mais c’est ici, chez nous, dans les banlieues, qu’il faut le faire !

Cinquante morts Français, ce sont cinquante morts de trop : exigeons le retour de nos soldats d’Afghanistan !

(1) Le colorant employé est un colorant alimentaire qui ne pollue pas.

Bloc Identitaire Lyon

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr