Référendum sur le renvoi des criminels étrangers : les Suisses disent OUI et nous donnent une leçon de démocratie

Référendum sur le renvoi des criminels étrangers : les Suisses disent OUI et nous donnent une leçon de démocratie

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

Nos politiques peuvent commencer à se faire du souci ! En Suisse, à quelques kilomètres de chez nous, le vent est sérieusement entrain de tourner. Après le séisme politique provoqué par la votation en faveur de l’interdiction de construction de minarets, lancée par le désormais fameux Oskar Freysigner (UDC), les Suisses se sont cette fois ci prononcés en faveur du renvoi des criminels étrangers (victoire à 53%). A chaque fois que le peuple a pu s’exprimer et donner son avis, la pensée unique et le politiquement correct ont subi des échecs notoires.

Certainement que de nombreux représentants de l’élite vont critiquer le vote suisse, la démocratie, la parole du peuple. Ils ne manqueront pas de dispenser des leçons de morale. Ils montreront ainsi à quel point ils sont déconnectés des réalités, au chaud dans leur rédaction et leur bureaux calfeutrés.

Mais nous, Français, combien de temps devrons-nous attendre la démocratie ? Allons-nous être un jour consultés sur des sujets essentiels ? Ou continuera-t-on à décider éternellement de notre avenir dans des sondages bidonnés ou des cabinets illégitimes ?

Félicitations à nos voisins Suisses pour leur courage, il n’est plus que jamais temps de suivre leur exemple.

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr