Identité, Démocratie, Localisme : les idées forces de la campagne présidentielle identitaire

Identité, Démocratie, Localisme : les idées forces de la campagne présidentielle identitaire

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

Identité

L’affirmation de l’unité civilisationnelle des patries européennes et de leur devenir politique commun passe par :
- la réaffirmation de nos identités provinciales et des libertés locales à travers la volonté d’une fédéralisation de la République Française ;
- la lutte contre l’islamisation à travers l’affirmation de la laïcité de nos institutions (et donc le
refus de toute subvention publique du culte musulman) et le ressourcement dans les identités de nos provinces, de la France et de l’Europe ;
- la défense de notre peuple dans sa substance même dans la mesure où la civilisation est
indissociable du peuple qui la produit ;
- la refonte du Code de la Nationalité en séparant la citoyenneté et la nationalité, et les droits qui leur sont liés.

Démocratie

En vertu du principe de subsidiarité et du principe de suppléance, et afin, également, d’instaurer une véritable démocratie, il est impératif :
- d’affirmer le rôle décisionnaire des collectivités locales en élargissant leur champ de compétence ;
- de rendre le pouvoir au peuple, même en dehors des échéances électorales ;
- de promouvoir la démocratie locale et participative ;
- d’instaurer de vrais référendums d’initiative populaire sur le modèle helvétique ;
- de faire en sorte que les décisions de justice rendues par des jurys populaires ou au nom du peuple ne soient pas amendables par le pouvoir judiciaire.

Localisme

Le déracinement est une violence, l’immigration une tragédie : il faut en finir avec les mouvements de population et remettre en avant le principe du « vivre et travailler au pays ». Le localisme, doctrine d’avenir à la confluence de l’écologie et l’économie, est notre réponse à la globalisation. Il passe par :
- la détaxation progressive de la proximité, dispositif portant sur les taxes et les charges sociales.
Plus l’entreprise produit près du lieu de consommation, plus elle embauche près du lieu d’habitat du salarié, moins elle paie ;
- l’interdiction des délocalisations pour les entreprises sous contrat avec l’Etat (motif de rupture) ou dans lesquelles l’Etat a des parts ;
- la réforme des marchés publics des collectivités territoriales afin de les attribuer prioritairement aux entreprises locales ;
- la promotion de l’authentique et du naturel sur le jetable et l’artificiel dans tous les domaines ;
- une protection économique, sociale et écologique à l’échelle européenne.

Par sa modernité, par sa jeunesse, par sa dynamique, par sa force d’attraction, par ses idées à la fois novatrices et ancrées dans les traditions les plus profondes de notre peuple, la candidature d’Arnaud Gouillon sera l’événement majeur de la présidentielle de 2012. Cette candidature sera celle d’un « éveilleur de peuple » qui redonnera espoir aux Français et qui leur indiquera la voie qu’ils doivent emprunter pour redevenir maîtres de leur destin et pour assurer à leur descendance les conditions d’une existence digne et fière dans un cadre apaisé.

www.arnaud-gouillon2012.com

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr