Schizophrénique

Schizophrénique

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

Schizophrénique. C’est l’adjectif qui correspond le mieux à la position du groupe Europe Ecologie les Verts de Lyon. Cherchant probablement à récupérer politiquement l’événement Marche des Cochons à leur profit, ces élus réclament l’interdiction de la marche, la suppression de l’événement facebook et la fermeture du site internet Marchedescochons.com.
Le motif ?

«Il nous apparaît évident que cette manifestation vise à stigmatiser les positions et les choix pris de façon concertée par les représentants de la ville de Lyon, soulignent les élus. Qui plus est, (…) il s’agit d’une stigmatisation directe des citoyens de confessions tierces».

Stigmatiser. EELV stigmatise-t-il Areva, les exploitants de gaz de schiste et les conducteurs de Porshe Cayenne (à juste titre)? Sûrement si on en croit l’arrivée de ce nouvel élément de langage novlangue utilisé pour justifier une censure lénifiante.

« ces revendications ne peuvent pas s’exprimer sur le domaine public ».

Mais au fait, quelles sont ces terribles revendications qui font trembler de peur nos élus au point de demander l’interdiction de leur expression? Si on en croit l’article de LibéLyon, les organisateurs réclament « la fin du halal et le retour du porc dans les cantines scolaires ». En réalisant un léger travail journalistique on s’aperçoit finalement que les organisateurs n’ont jamais réclamé la « fin du halal » mais uniquement « le droit à l’information du consommateur » et donc l’étiquetage halal obligatoire. Mais pour s’en apercevoir encore fallait-il réaliser un fastidieux travail d’investigation et d’enquête et se rendre sur la page revendications du site Marchedescochons.com. Un travail que n’a vraisemblablement pas eu le temps de faire Anne-Caroline JAMBAUD, journaliste à LibéLyon.

L’étiquetage obligatoire du halal et le retour du porc dans les cantines scolaires sont donc des revendications intolérables selon groupe Europe Ecologie – Les Verts . Y compris sur internet. Pourtant, de mémoire, EELV s’est particulièrement mobilisé contre la loi liberticide Hadopi et se revendique comme le parti de « la liberté de l’internet » (voir ici). Une liberté de l’internet à géométrie variable et quelque peu paradoxale quand on demande… la suppression d’un site et d’un événement facebook.

Autre erreur, selon Lyon Capitale, le communiqué de EELV évoquerait un “saccage” du Quick halal de Villeurbanne, en Mai 2010. Hors qui dit saccage dit procès et condamnation. Pourtant, il n’y en a aucune trace. Et pour cause, si une plainte avait bien été déposée par le gérant, elle n’a jamais eu de suite : le « saccage » du Quick était en fait un pot de fleur renversé malencontreusement lors de l’entrée du troupeau. Un pot remis à sa place en partant par les militants.

Dernier paradoxe : le grand écart que réalise Europe Écologie Les Verts en défendant ouvertement l’abattage halal, qui nous le rappelons, se réalise par un sympathique égorgement sur un animal non étourdi. Avec les images, voici à quoi cela ressemble :

Abattage sans étourdissement : la réalité par GAIA-TV

Jusqu’à présent la défense de la cause animale était l’une des revendications des écologistes. Les lignes bougent.

 

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr