« Football populaire, Football identitaire » – Compte rendu du tournoi de football de Génération Identitaire

« Football populaire, Football identitaire » – Compte rendu du tournoi de football de Génération Identitaire

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

« Football populaire, Football identitaire » c’est sur ce slogan, repris en chœur par tous les participants, que s’est achevé ce week-end le tournoi annuel identitaire qui avait lieu cette année dans le Sud de la France. Présents en nombre, comme à leur habitude, dans les événements nationaux, les Lyonnais, venus pour tenter de remporter le tournoi comme ce fût déjà le cas par deux fois depuis la création de cet événement, comptaient deux équipes parmi la dizaine inscrite dans la compétition.
Le tournoi a commencé par de jolis matchs pour les deux équipes Lyonnaises, certains accrochés, d’autres moins, mais toujours dans la bonne humeur et sous un soleil radieux, celles-ci ont finalement réussi à se qualifier pour la suite de la compétition à l’issue des matchs de poule. Les quarts de finale voient malheureusement la compétition s’arrêter pour la première équipe Lyonnaise engagée qui s’incline face à une très bonne équipe de Montpellier. Place ensuite à la dernière équipe Lyonnaise encore en lice, qui affronte une équipe composée d’une majorité de Toulousains, et cette fois ci l’avantage tourne en faveur des joueurs venus de la capitale des Gaules.
Quatre équipes se qualifient pour les demies finales : Lyon, Nice, Montpellier et Cannes. La première demie finale qui oppose Montpellier à Cannes voit Montpellier s’imposer pour accéder à la finale du tournoi. Le deuxième match oppose les Lyonnais aux Niçois. Après une rencontre très disputée, le score est nul à la fin du temps réglementaire, une période de prolongation de 5 minutes commence alors, et verra les Niçois inscrire l’ultime but du match pour se qualifier pour la finale. L’équipe Lyonnaise n’accédera malheureusement pas à la finale mais finira sur la 3ème marche du podium après sa victoire sur l’équipe de Cannes en petite finale.
Le dernier match de la compétition opposant les Niçois aux Montpelliérains est extrêmement disputé, et à la fin du temps réglementaire où le score est toujours nul et vierge, la victoire revient aux Montpelliérains qui auront fait la différence aux tirs au but.

Loin de la frénésie financière croissante du monde du football, nous, les identitaires, essayons de rappeler aux gens que le football est avant tout un sport populaire avant d’être un business.

Cette belle journée s’est enfin terminée autour d’un bon repas et de quelques verres d’apéritifs locaux.

 

 

84iw

 

 

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr