Mosaïque de Lepante [Basilique de Fourvière]

Mosaïque de Lepante [Basilique de Fourvière]

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

1

Fourvière, les mosaïques de la mémoire.

Centre officiel de Lugdunum, capitale des Gaules puis grand sanctuaire Mariale, Fourvière est un haut lieu de l’Histoire de Lyon. Un lieu empreint d’histoire, l’histoire d’un peuple. Fourvière est, avec sa Basilique, l’un des berceaux de l’identité Lyonnaise qui rappelle à chacun d’entre nous d’où nous venons et ainsi qui nous sommes.
Si cette grandeur de l’histoire est marquée par l’imposante architecture de l’édifice, elle est aussi présente dans le raffinement des ornements intérieurs.
Des ornements tels que six grandes mosaïques. Six mosaïques représentant six événements majeurs pour la Chrétienté, Lyon, la France et l’Europe. Le concile d’Éphèse, l’immaculée conception, l’arrivée de Saint Pothin dans la ville. Mais aussi sainte Jeanne d’Arc, les vœux de Louis XIII ou encore la bataille de Lépante.

Assurément, vous pourrez trouver devant chacune de ces représentations un écriteau vous décrivant la scène et vous donnant quelques références historiques. Assurément, sauf pour l’une d’entre elles. La bataille de Lépante. Cette bataille navale menée au large des côtes grecques en 1571 par une flotte Chrétienne, la Sainte Ligue, contre l’envahisseur Ottoman, semble être totalement ignorée. Cette victoire des Européens sur l’envahisseur musulman est pourtant le succès qui mettra un coup d’arrêt à la progression Ottomane en Europe.
Lépante est le symbole de la puissance de l’Europe et de l’intelligence de son peuple dans la lutte contre l’envahisseur. Une lutte vitale pour préserver sa foi, sa culture, son identité.

Cette représentation que nos ancêtres ont majestueusement érigée et que nos contemporains préfèrent passer sous silence n’a pourtant jamais été autant d’actualité. Là est sans doute la raison de ce muselage de l’histoire.
Dans une époque où nous subissons le terrorisme islamiste et l’invasion de notre continent par des hordes de migrants imposant leurs mœurs, la bataille de Lépante trouve un écho tout particulier. Un écho qui nous rappelle, à nous Européens, que ce que nous faisons détermine qui nous serons.

Ainsi, Génération identitaire Lyon a décidé de donner la possibilité aux Lyonnais, aux Français, aux Européens de se souvenir en réinstallant l’écriteau en face de cette mosaïque.

P1010887

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr