Voyage : Pourquoi nous sommes partis au Kosovo ?

Voyage : Pourquoi nous sommes partis au Kosovo ?

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

Agogé Lyon Serbie

Dix ans après la déclaration d’indépendance proclamée par le Kosovo, des membres de l’Agogé ont choisi de se rendre dans cette région qui fût le cœur historique et spirituel de la Serbie pendant des siècles, et qui a fait sécession après que les populations chrétiennes aient été chassées de leurs propres terres.

Ce conflit entre chrétiens orthodoxes et albanais musulmans dure depuis des siècles, et est un héritage de la présence turque de l’Empire Ottoman dans les Balkans. Les populations albanaises ayant choisi dès le XVIème siècle de se convertir à l’islam pour collaborer avec les Turcs, alors que les Serbes ont toujours choisi la résistance et la fidélité à leur Foi chrétienne, malgré la pression de l’islam et le traitement très dur réservé aux populations conquises.

La situation dramatique actuelle des Serbes du Kosovo, est aussi le fruit du conflit de 1999 qui opposa la Serbie aux milices albanaises de l’UCK soutenues par l’OTAN. A cette occasion, des pays Européens (la France notamment) ont participé activement aux bombardements sur Belgrade pour faire céder la Serbie et donner la victoire aux milices islamistes albanaises, qui seront reconnues coupables bien des années après de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité, de trafics de drogue mais également d’organes sur les minorités serbes du Kosovo.

Depuis des années, la situation du Kosovo a toujours été perçue par les défenseurs de l’identité européenne que nous sommes comme un avant-goût de ce qu’il pourrait se passer en France. Des zones entières où l’islam s’est installé, qui proclament leur indépendance et où la loi islamique est appliquée. Saint Denis –et sa Basilique où sont enterrés les rois de France- est un parallèle saisissant avec le Kosovo. Berceau de l’identité nationale, zone submergée par des populations musulmanes, base arrière du terrorisme, tous les ingrédients sont réunis pour que de tels territoires fassent un jour partition, comme le craignait récemment un président de la République française.

Notre voyage sera l’occasion d’apporter un soutien moral et matériel aux combattants du club de MMA serbe de Kosovska Mitrovica. Il sera aussi l’occasion de témoigner qu’une certaine jeunesse en Europe n’oublie pas et ne se soumet pas. Nous souhaitons incarner le réveil de la conscience Européenne et montrer qu’une jeunesse unie et consciente de son destin commun est prête à affronter les années difficiles qui se présentent à nous.

Plus que jamais KOSOVO JE SRBIJA – Le Kosovo c’est la Serbie

 

Monastère orthodoxe de Gracanica en zone albanaise.

Monastère orthodoxe de Gracanica en zone albanaise.

 

Kosovo

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr