Rebeyne !

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr

Rebeyne c’est le nom que l’on donne en parler lyonnais aux révoltes qui ont jalonné notre histoire et façonné notre identité.

Rebeyne c’est le nom que nous avons choisi, nous les jeunes Identitaires lyonnais, pour notre mouvement. Symbole de l’esprit de rébellion si cher à la ville, ce nom illustre notre combat actuel : celui d’une révolte contre ce monde en proie à la mondialisation tueuse des peuples et destructrice des cultures. C’est aussi le symbole d’un refus de l’islamisation, de la pensée unique et du racisme anti-blanc qui en découle.

Ni dorée, ni droguée, notre jeunesse est enracinée, fière de son Histoire, de ses valeurs, de sa culture, à la fois européenne, française et lyonnaise. Elle défend son identité, aujourd’hui menacée par l’uniformisation et l’immigration massive, à travers ses actions militantes et son engagement quotidien.

De Vaise à Gerland, de Guillotière à Saint Jean, en passant par les Monts du Lyonnais, nous sommes libres et insoumis, nous sommes… Rebeyne !

Que veut dire être « identitaire » ?

Être identitaire, c’est défendre en toute circonstance, dans son engagement militant, associatif ou syndical, mais aussi dans son comportement quotidien, l’identité ethnique et culturelle dont nous sommes les détenteurs. C’est se conduire en Européen et s’opposer à tout ce qui peut attenter à cette identité.

Les Identitaires rassemblent donc tous ceux qui considèrent que la préservation des identités face au rouleau compresseur mondial est une mission historique. Nous voulons ainsi lever l’étendard de l’identité face à l’uniformité.

L’engagement identitaire naît de l’enracinement et donc de l’idée que nous sommes le fruit d’une terre et d’un lignage, le maillon d’une chaîne.

Être identitaire n’est ni un dogme ni une idéologie, mais tout au contraire un principe se fondant sur le réel, sur ce que nous sommes.

Quelle est notre vision de l’identité ?

L’identité est constituée par la conjonction des principes de filiation et de transmission, le socle des traditions populaires et orales (dont la langue), les coutumes et les mœurs, l’acceptation d’un passé commun (l’histoire) et la volonté de vivre ensemble dans l’avenir. L’identité, c’est une certaine façon de fêter la vie, d’honorer les morts, de regarder le monde et aussi de le conter, ce qui suppose une mémoire commune.

L’identité d’un peuple est ce qui le rend incomparable et irremplaçable. Car l’identité, c’est à la fois ce qui fait que des hommes se ressemblent (et donc selon la loi naturelle indéniable se rassemblent) et ce qui différencie un homme d’un autre, un peuple d’un autre.

L’identité défendue par les Identitaires est plurielle et s’articule en plusieurs niveaux : l’identité charnelle (régionale), l’identité historique (française) et l’identité civilisationnelle (européenne). Pour nous, ces identités sont complémentaires. On peut donc, par exemple, se sentir à la fois Breton, Français et Européen, ou Dalmate, Croate et Européen ou encore Bavarois, Allemand et Européen. Chacune de ces identités renforce l’autre et constitue un ensemble organique cohérent.

retrouvez plus de 40 autres questions/réponses dans la catégorie « Jalons Théoriques »

Rebeyne !!!!!

Facebook0Twitter0Google+0Emailtumblr